BAPE SUR GNL: UNE PARTICIPATION HISTORIQUE EXPOSE LES FAILLES D’UN PROJET DÉPASSÉ

Les consultations du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) concernant le projet d’usine de liquéfaction de gaz fossile au Saguenay se sont conclues mercredi. Au terme de ces audiences, 78 % des témoignages se sont prononcés en défaveur ou en opposition claire au projet, et on ne peut passer sous silence l’incroyable participation de la jeunesse québécoise. Les participant.e.s ont démontré qu’il s’agit d’un enjeu moral et les arguments du promoteurs on été démontés un à un.

Bilan de la semaine au BAPE de GNL/Gazoduq : 4 mythes entretenus par le promoteur démolis lors des audiences

Saguenay, 30 octobre 2020 – La première semaine du Bureau d’audiences publiques en environnement (BAPE) aura permis d’exposer le projet d’usine de liquéfaction pour ce qu’il est réellement: un éléphant blanc dangereux, polluant et qui produirait un gaz fossile dont presque personne ne voudra. Voici 4 mythes entretenus par le promoteur qui ont été démolis cette semaine.

L’analyse économique du projet GNL/Gazoduq démontre des coûts importants pour la société québécoise

Les analyses économiques présentées aux audiences du BAPE démontrent que le projet GNL/Gazoduq engendrerait des coûts importants pour la société québécoise: doutes sur la rentabilité du projet, impacts sur l’industrie touristique et coûts collectifs en cas de faillite ou d’abandon.

La grande majorité des intervenant-es contre GNL/Gazoduq durant la première journée des séances du BAPE

À la première journée des audiences du BAPE, la grande majorité des intervenant-es est contre GNL/Gazoduq. Les GES, les impacts psychosociaux, les coûts collectifs, les impacts sur les mammifères marins et sur l’industrie touristique sont autant d’arguments présentés pour souligner la non-acceptabilité sociale du projet.

BAPE sur GNL/Gazoduq: des informations inquiétantes révélées malgré une piètre performance de la commission du BAPE

Bilan des audiences du BAPE: des informations inquiétantes ont été révélées quant aux impacts du projet sur la lutte aux changements climatiques, la biodiversité et les populations locales. Les groupes citoyens et les organismes environnementaux qui ont participé aux audiences du BAPE déplorent aussi la complaisance de la commission envers le promoteur et le manque d’expert.es indépendant.es pour répondre aux questions.

La vaste majorité des investissements de GNL/Gazoduq iraient à l’extérieur du Québec !

Révélations lors de la quatrième journée d’audience du BAPE: seulement 38% des investissements durant la construction et 23% en période d’opération seraient au Québec! Le projet GNL/Gazoduq apporterait alors 7,8 milliards de $ US plutôt que les 9 milliards promis. Des questionnements surviennent quant à l’usage du gaz qui permettrait aux alumineries chinoises de concurrencer les alumineries québécoises, de même que sur le coût collectif engendré par les infrastructures connexes au projet.

Une troisième journée sous le signe de révélations inquiétantes

Beaucoup d’éléments inquiétants sont ressortis de la 3e journée d’audience du BAPE sur GNL/Gazoduq: le manque d’experts indépendants, un méthanier par jour pendant 25 ans, le scénario catastrophe évalué par le promoteur, l’augmentation de 40 millions de tonnes de GES.

La Coalition fjord est déçue de l’absence des experts et des explications vagues du promoteur

Audiences du mardi: La Coalition Fjord relève l’absence d’experts importants absents, notamment Pêches et Océans Canada pour parler des impacts liés au transport maritime. Des questions intéressantes ont aussi été soulevées quant à la consultation des autochtones traditionalistes ou l’éco-anxiété et la division générée par le projet.

La Coalition Fjord trouve inacceptable le déroulement actuel et réclame des audiences du BAPE dignes de ce nom!

La Coalition Fjord tient à exprimer son insatisfaction envers la façon dont est menée la commission par le commissaire Denis Bergeron, à la suite de cette première audience du BAPE. Les questions sont laissées sans réponses tandis que les experts et représentants des ministères concernés sont absents, et le ton cassant de la commission n’invite pas à la participation citoyenne.

«Venez voir les méthaniers»: Action de sensibilisation pour dénoncer les impacts négatifs qu’aurait GNL/Gazoduq

Pour l’ouverture de la première série d’audience du BAPE, une mise en scène satirique nous projette en 2025, où l’observation de méthaniers remplace l’observation de bélugas. L’installation rappelle les impacts irréversibles qu’aurait le projet GNL Québec, notamment sur les emplois locaux du secteur touristique, les émissions de GES et la biodiversité.

«ON MÉRITE MIEUX»: UN EFFORT DE COMMUNICATION CONCERTÉ POUR DÉMONTRER LES GRAVES DANGERS DE GNL/GAZODUQ

La Coalition Fjord et une vaste coalition de groupes citoyens, communautaires et organisations environnementales lancent la campagne nationale « On mérite mieux » pour démontrer les dangers de GNL/Gazoduq, à l’aube du BAPE concernant la portion d’usine de liquéfaction de la Société en commandite GNL Québec.

GNL, vous ne passerez pas !

GNL, vous ne passerez pas! La Coalition Fjord invite la population à une manifestation festive et familiale le samedi 12 septembre prochain. La commission d’examen du Bureau d’audience publique sur l’environnement (BAPE) sur le complexe de liquéfaction de GNL/Gazoduq devrait commencer ses travaux et la Coalition Fjord veut démontrer une fois de plus l’opposition importante et grandissante contre ce projet d’une autre époque.