Accueil

Ensemble, on est plus fjord

La Coalition Fjord est un organisme citoyen militant contre les grands projets industriels qui menacent l’équilibre écologique du fjord du Saguenay.

© Alain Dumas

Nos dossiers

GNL / Gazoduq

Exporter du gaz extrait par fracturation hydraulique en 3 étapes : (1) construire un pipeline de 782 km entre l’Ontario et le Saguenay, (2) construire un terminal méthanier servant à liquéfier le gaz et (3) exporter le gaz par méga navires méthaniers à travers le fjord du Saguenay et le fleuve Saint-Laurent.

Terminal maritime sur la rive nord

La compagnie Arianne Phosphate a pour objectif d’exploiter une mine de phosphate à ciel ouvert dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean pour une durée de 26 ans.

Métaux Black Rock

La fonderie de Métaux BlackRock ainsi qu’une usine cryogénique pour l’alimenter s’installeraient dans la zone portuaire de Grande-Anse.

Passer à l’action

Vous désirez vous impliquer dans la coalition…

Faire un don

Si vous désirez soutenir financièrement nos actions, vous pouvez effectuer un don en ligne par le biais de la plate-forme JE DONNE EN LIGNE.

Actualités

Audiences publiques sur GNL Québec : un report est demandé au BAPE

Alma, 13 octobre 2020 – Le Conseil régional de l’environnement et du développement durable du Saguenay-Lac-Saint-Jean (CREDD), EURÊKO!, l’Organisme de bassin versant du Saguenay, le Comité ZIP Saguenay-Charlevoix et la Coalition Fjord unissent leur voix afin de demander un report de la deuxième partie des audiences publiques du BAPE sur le projet de GNL Québec.Lire la suite « Audiences publiques sur GNL Québec : un report est demandé au BAPE »

BAPE sur GNL/Gazoduq: des informations inquiétantes révélées malgré une piètre performance de la commission du BAPE

Bilan des audiences du BAPE: des informations inquiétantes ont été révélées quant aux impacts du projet sur la lutte aux changements climatiques, la biodiversité et les populations locales. Les groupes citoyens et les organismes environnementaux qui ont participé aux audiences du BAPE déplorent aussi la complaisance de la commission envers le promoteur et le manque d’expert.es indépendant.es pour répondre aux questions.