Malgré son engagement de respecter les conclusions du BAPE, le conseil municipal de Saguenay offre un appui hypothétique à GNL Québec

Lors de la dernière réunion du conseil municipal de la ville de Saguenay, une résolution d’appui conditionnel à GNL Québec et Gazoduq a été votée dans un cafouillage incroyable. La Coalition Fjord s’étonne de voir une telle résolution puisque les conclusions du rapport du BAPE sont limpides : « la somme des risques afférents au projet dépasse celle de ses avantages ». Selon la Coalition Fjord, l’appui du conseil au projet est alors inutile et incohérent compte tenu des déclarations antérieures de la mairesse.

LA SOCIÉTÉ CIVILE ET LES PARTIS D’OPPOSITION UNI·ES CONTRE GNL/GAZODUQ

60 groupes de la société civile et les trois partis d’opposition s’expriment à l’unisson afin de demander au gouvernement Legault de rejeter immédiatement le projet puisqu’il ne respecte pas les trois conditions incontournables posées par le gouvernement. Rassemblés devant l’Assemblée nationale, plusieurs groupes ont pris la parole contre GNL/Gazoduq, incluant des groupes citoyens, des organismes environnementaux, des groupes communautaires, des syndicats, des spécialistes de la santé, des associations étudiantes et des partis d’opposition.

Rapport du BAPE dévastateur pour GNL Québec : le gouvernement doit refuser le projet sans plus attendre

Les groupes environnementaux, citoyens, communautaires, de santé, étudiants et syndicaux réagissent positivement à la sortie du rapport du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) sur le projet d’usine de liquéfaction de gaz fossile à Saguenay. Les groupes sont cependant inquiets quant aux propos du ministre Benoit Charette, qui laisse sous-entendre qu’il travaillera avec le promoteur d’ici sa prise de décision. Les groupes demandent au gouvernement Legault de suivre toutes les recommandations du BAPE et de refuser immédiatement et catégoriquement le projet.