LA SOCIÉTÉ CIVILE ET LES PARTIS D’OPPOSITION UNI·ES CONTRE GNL/GAZODUQ

60 groupes de la société civile et les trois partis d’opposition s’expriment à l’unisson afin de demander au gouvernement Legault de rejeter immédiatement le projet puisqu’il ne respecte pas les trois conditions incontournables posées par le gouvernement. Rassemblés devant l’Assemblée nationale, plusieurs groupes ont pris la parole contre GNL/Gazoduq, incluant des groupes citoyens, des organismes environnementaux, des groupes communautaires, des syndicats, des spécialistes de la santé, des associations étudiantes et des partis d’opposition.

Rapport du BAPE dévastateur pour GNL Québec : le gouvernement doit refuser le projet sans plus attendre

Les groupes environnementaux, citoyens, communautaires, de santé, étudiants et syndicaux réagissent positivement à la sortie du rapport du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) sur le projet d’usine de liquéfaction de gaz fossile à Saguenay. Les groupes sont cependant inquiets quant aux propos du ministre Benoit Charette, qui laisse sous-entendre qu’il travaillera avec le promoteur d’ici sa prise de décision. Les groupes demandent au gouvernement Legault de suivre toutes les recommandations du BAPE et de refuser immédiatement et catégoriquement le projet.

Nouveau sondage – La majorité des Québécois.e.s sont contre GNL/Gazoduq

Saguenay, Montréal, Québec, Rouyn-Noranda, le 23 mars 2021 – La non acceptabilité sociale envers le projet GNL/Gazoduq ne cesse d’augmenter alors qu’un nouveau sondage Léger réalisé à l’échelle de la province du 19 au 21 mars 2021 révèle que 52 % des Québécois-es sont contre le projet, comparativement à 46 % en novembre 2020. CeciLire la suite « Nouveau sondage – La majorité des Québécois.e.s sont contre GNL/Gazoduq »

Tous les partis sauf la CAQ s’opposent à GNL/Gazoduq

Saguenay, Montréal, Québec, le 18 mars 2021 – Après le Parti québécois et Québec solidaire, c’est maintenant au tour du Parti libéral du Québec de s’opposer catégoriquement au projet de GNL Québec. Pour les groupes citoyens et environnementaux qui luttent contre le projet, cette prise de position unanime de la part des partis d’opposition estLire la suite « Tous les partis sauf la CAQ s’opposent à GNL/Gazoduq »

Trousse : semaine d’action contre GNL

La Coalition Fjord invite ses sympathisant·es à participer aux actions proposées par la Coalition étudiante pour un virage environnemental et social (CEVES). Consultez la trousse d’actions pour découvrir 5 actions de visibilité que vous pourriez menez!

Journée mondiale pour l’action climatique : sit-in à Chicoutimi

Ce vendredi 19 mars, à 13h, OMPEU, la Coalition Fjord et le MÉPAC SLSJ invitent les étudiant·es et les citoyen.nes de Saguenay et des environs à occuper le terrain de l’hôtel de ville et la Place du Citoyen de Saguenay lors d’un sit-in festif! Vous retrouverez toutes les informations sur cette page.

Journée mondiale pour l’action climatique : sit-in à Chicoutimi

Communiqué – Ce vendredi 19 mars, à 13h, OMPEU, la Coalition Fjord et le MÉPAC SLSJ invitent les étudiant·es et les citoyen.nes de Saguenay et des environs à occuper le terrain de l’hôtel de ville et la Place du Citoyen de Saguenay lors d’un sit-in festif!

Encore un appui de Josée Néron envers GNL/Gazoduq : des propos qui visent la division

Saguenay, le 15 mars 2021. Dans un communiqué rendu public dimanche, Madame la Mairesse Josée Néron dénonçait, sans en avoir pris connaissance,  une pétition pour la protection du fjord du Saguenay en laissant croire qu’une plus grande protection du fjord amènerait inévitablement à la mort de la région. La Coalition Fjord déplore de tels proposLire la suite « Encore un appui de Josée Néron envers GNL/Gazoduq : des propos qui visent la division »

Un manque à gagner plus important pour Hydro-Québec et des hausses de tarif d’électricité plus élevées pour les Québécois.e.s en raison de Gazoduq

Des groupes environnementaux et citoyens révèlent que le volet de Gazoduq entraînerait le gaspillage d’environ 1 milliard de kilowattheures (1 TWh) d’électricité renouvelable, s’ajoutant aux 5 TWh de l’usine de liquéfaction de gaz. Le projet GNL / Gazoduq entraînerait donc une hausse supplémentaire des tarifs de 2,5% pour 2030 et un manque à gagner cumulatif de près de 1,5 milliards de dollars pour Hydro-Québec pour la période 2027-2030!