Dominique Anglade « remet les pendules à l’heure »

Concernant l’appui à Gazoduq/GNL

Mercredi 13 mai 2020 | La nouvelle chef du parti libéral affirme, dans un article du Devoir d’aujourd’hui, « qu’elle n’a jamais donné son appui au projet Énergie Saguenay de GNL Québec ». 

La Coalition fjord se réjouit de cette clarification qui va dans le sens des engagements précédents de madame Anglade. En effet, elle s’est déjà prononcée en faveur d’un Québec carboneutre en 2050 et dans le même article du Devoir, elle s’est aussi dite « favorable, absolument favorable à la proposition des jeunes libéraux, qui ont demandé que le prochain gouvernement libéral mette fin aux investissements et aux subventions dans les hydrocarbures dans les deux premières années de son mandat ». Donner son appui à Gazoduq/GNL aurait  rendu impossible l’objectif de carboneutralité pour 2050.  

Selon Adrien Guibert-Barthez, co-porte-parole de la Coalition Fjord : « La Coalition fjord a toujours défendu que le projet de la compagnie américaine Gazoduq/GNL est injustifiable, car tout le processus, de l’extraction du gaz fossile jusqu’à son exportation, contribuerait à perpétuer notre dépendance aux hydrocarbures dans des processus de production de plus en plus polluants et générateurs de GES. » 

En cette période difficile, si on veut favoriser l’autonomie pour la relance de l’activité économique et le développement des régions, au sens réel du terme, il faut absolument refuser ce type de projet qui va complètement à l’encontre de l’urgence climatique.

-30-

Contact

Adrien Guibert-Barthez

Co-porte-parole

(418) 376-3371

comm.fjord@gmail.com 

%d blogueurs aiment cette page :